Alexia Launay

Le confinement n’aura pas eu que des mauvais côtés : de très nombreux artistes se sont mis à faire des vidéos et c’est un peu grâce à cela que j’ai découvert et commencé à suivre sur son Instagram cette jolie danseuse. Après une longue hésitation, après un premier rendez-vous manqué par ma faute, c’est le 6 aout au parc de la villette que je retrouvais cette belle artiste.
Rencontre avec Alexia Launay.

 

Contrairement à la plupart des artistes que j’ai eu l’occasion de rencontrer, j’avais très peu dialogué avec Alexia avant de nous rencontrer et je dois avouer que j’étais un peu stressé. Mais le temps d’un petit café, son sourire, sa bonne humeur et son écoute m’ont rapidement mis à l’aise et je savais que nous allions faire un beau shooting.
C’est donc beaucoup plus détendu que je l’invitais à rejoindre les marches de la Philharmonie de Paris ou nous nous sommes heurtés à une première déconvenue : je n’avais pas d’autorisation pour faire des photos dudit bâtiment et un gardien nous a courtoisement invité à quitter les lieux. C’est donc vers le parc de la Villette que nous nous sommes dirigés tout en discutant de sa carrière artistique.

 

Alexia commence la danse dès l’âge de 4 ans et cette passion ne la quittera plus. Au lycée, elle suit une section sport étude qui lui permet tous les après-midi de découvrir toute la panoplie du monde artistique à travers la danse (classique, jazz ou contemporaine), mais aussi le chant, le théâtre, l’improvisation ou les claquettes. Elle se spécialise dans la danse modern jazz et poursuit sa formation entre le Brodway Danse Center de New-York et le Centre des Arts Vivant de Paris. A 21 ans, elle décroche son diplôme d’état de professeur de jazz.

Dès ses débuts, elle apparaît dans les différents clips de Jessy Matador et Kameleon, participe à la Vogue Fashion Night pour la marque Chloé et à différents évènements de Disneyland Paris.

 

Mais Alexia travaille plus largement au sein du groupe A+ prod en tant que chorégraphe sur leurs deux premiers spectacles (MARIOCA et VARIETY)

Parallèlement, elle dispense ses propres cours à l’Ecole de danse Peggy Thomas de Sartrouville. Elle enseigne à des élèves à partir de 4 ans mais propose également des cours pour adultes.
Alexia suit régulièrement des stages de formation à New-York, une ville d’adoption en ce qui la concerne, pour continuer à parfaire sa technique.

 

Danse tant que tu peux danser, danse autour de la terre,
Danse pour qu´un printemps nouveau balaye les hivers.
Danse comme l´on vit, danse comme l´on aime,
Danse comme on écrit sur les murs un poème.


Danse, Georges Moustaki (extrait)


Merci Alexia pour ce beau shooting
 

 

Facebook

YouTube

aa_DSC_2453.jpg
  • Twitter Classic
  • Facebook Classic