Emilie

Le 6 avril 2017, j’avais rendez-vous au pied de la tour Eiffel avec Émilie. Certains la connaissent sous le nom de Sweet Jane, son nom de scène avant que le groupe ne se sépare.
Nous nous étions déjà rencontré sur 2 de ses nombreux concerts et j’avoue avoir été à chaque fois séduit par l’énergie et la douceur de cette ravissante jeune femme.
La veille, je lui proposais un shooting semi-improvisé qu’elle accepta immédiatement. On avait brièvement parlé du maquillage. Elle m’avait dit qu’elle ferait au mieux. Elle a été parfaite : un maquillage à la fois soigné et discret.

Nous avons  gentiment commencé à gravir l’escalier qui nous a menés au premier étage de la dame d’acier. A quelques jours  de ses  22 printemps et originaire de la Savoie elle me devance sans problème, s’arrête de temps en temps pour m’attendre, toujours souriante.

Peu à peu, la confiance s’installe et la gêne réciproque disparait. Émilie se confie et me raconte sommairement son parcours.

 

 C’est grâce au théâtre puis à la chanson qu’Émilie triomphe de sa timidité extrême. Elle en conserve, encore quelques traces, mais juste ce qu’il faut pour ajouter au charme naturel de cette jeune femme. Oui, Émilie est timide, elle le dit elle-même, mais une fois sur scène, c’est Sweet Jane qui reprend les rennes pour libérer une énergie insoupçonnable.

Quand elle n’est pas sur scène, ce qui est rare, Émilie donne des cours de chant, orienté vers le  Rock qui nécessite un travail particulier des cordes vocales. Mais ça, il n’y a qu’elle qui pourra vous en parler…si vous la choisissez comme prof.

Très tôt, Émilie est repérée par les recruteurs de l’émission The Voice ou elle fera en 2015, un parcours remarquable et remarqué puisqu’elle ira jusqu’aux épreuves ultimes. C’est à ce moment qu’elle choisira son nom de scène  : Sweet Jane.
 

Le 30 novembre 2018, le groupe Sweet Jane se sépare et Émilie se tourne vers d'autres projets musicaux, mais nous en saurons plus dans quelques semaines.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic